Bibliothèque

Nous vous informons qu’une bibliothèque  est disponible pour les habitants de St Martial , dans la mairie , le Lundi , Mardi et Jeudi de 14h à 17 h   .Vous pourrez y découvrir divers ouvrages dont certains concernant notre commune :

itouITOU des Grands Champs :
Aliette TAUZINAT nous confie ses souvenirs d’enfance dans la Campagne Périgorde. Au-delà de l’aventure personnelle, la vie quotidienne en milieu rural de 1933 à 1950. Cet ouvrage n’a pas de prétention historique. Comme toute fixation de souvenirs, il retient les bons moments, et les mauvais sont adoucis par le recul du temps. Ceux qui ont connu cette époque y retrouveront des images de leur passé.

valleeLa Vallée de l’Isle
Dans le cœur des villages, depuis l’époque des lavandières il y a tout juste cent ans, on a conscience « d’être de l’Isle » : une rivière et un « pays de caractère ». L’Isle est l’artère centrale du Périgord, qu’elle traverse en une diagonale nord-est sud-ouest depuis la Haute-Vienne, où elle prend sa source, jusqu’à Libourne en Gironde.
Dans le bassin Isle-Auvézère (affluent de l’Isle), la truffe et le foie gras ont remplacé l’or. A périgueux, le chemin de fer a supplanté la navigation fluviale. A Saint-Astier, Neuvic, Mussidan, Montpon, Saint Seurin, Coutras, Guîtres, l’activité agricole et les marchés occupent la majorité de la population pendant qu’à l’embouchure de l’Isle, à Libourne, les chantiers navals vivent leurs dernières heures…
L’iconographie de ce magnifique livre nous transporte dans le temps ; nous sommes à l’aube du XXème siècle. Au rythme des gabares, les auteurs, Annie-Paule et Christian Félix, sont des « passeurs d’histoires » et nous font partager leur amour pour ce coin du Périgord.

lorL’Or des étables
Charles VIGIER est né le 29 mars 1929, il a été inséminateur à Périgueux pendant presque 40 ans, avec une Licence obtenue à la Bergerie Nationale de Rambouillet.
C’est un grand amoureux de la nature et de cette campagne parfumée de souvenirs qu’il a encore, à l’heure de la retraite, la chance de pouvoir parcourir ; et le privilège d’y avoir associé son métier.
Je ne perds pas la tête ou, du moins, pas encore mais, sur une telle période et depuis si longtemps, la chronologie des anecdotes est assez difficile. C’est pour cela que dans ce témoignage, certaines histoires vécues et bien réelles ne sont pas toujours à leur place (très peu cependant). Mais cela n’enlève rien à leurs valeurs.

18001800-2000 Saint Martial d’Artenset en Dordogne
La lecture de l’ouvrage n’est en aucune manière réservée aux seuls habitants de la commune de Saint Martial d’Artenset. Certes, ces derniers trouveront dans ces pages un grand nombre de données structurelles ou de détails qu’ils ignorent probablement et qu’ils prendront plaisir à découvrir…ou à redécouvrir. Mais au-delà de l’intérêt réel de la topographie rigoureuse proposée par l’auteur, le lecteur, qu’il soit ou non Martialais, prendra plaisir à porter un regard actualisé sur une commune rurale française. Marcel Proust n’écrivait-il pas que « le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais d’avoir de nouveaux yeux » ? Plus encore que les métamorphoses de cette commune de Dordogne, de sa population et de ses modes de vie, ce sont bien, plus largement, les mutations de nos campagnes françaises qui sont retranscrites et analysées, à travers ce prisme monographique.

le perigordLe Périgord dans la Seconde Guerre Mondiale
Le 11 juin 1944 à Mussidan, cinquante-deux habitants de la commune et des villages alentour étaient exécutés en représailles de l’attaque d’un train de protection allemand par la Résistance. Ce massacre était l’œuvre conjointe de la 11ème Panzer Division de la Vehrmacht, de la « Gestapo » et des auxiliaires de la Brigade nord-africaine.L’occupant perpétrait ainsi le plus grand massacre de civils commis en Dordogne, le dixième plus important de la Seconde Guerre mondiale en France.
L’ouvrage Le Périgord dans la Seconde Guerre mondiale. Chronique des années noires du Mussidanais et de l’Ouest de la Dordogne relate des faits vécus dans la région de Mussidan et, plus généralement, l’Ouest du département, qui illustrent parfaitement l’histoire départementale, nationale, voire internationale d’une période restée à jamais gravée dans la mémoire des hommes : drôle de guerre, défaite militaire, captivité de millions de prisonniers, exode, ligne de démarcation, Chantiers de jeunesse, Service du travail obligatoire, collaboration, Résistance, Épuration, massacres et déportations de masse jusqu’à la victoire et l’écrasement du régime totalitaire nazi.
L’auteur raconte, à travers de nombreux documents et témoignages inédits collectés depuis dix ans, la vie de ces hommes et de ces femmes dont certains ont fait le sacrifice de leur vie pour que le monde dans lequel nous vivons soit meilleur.

mon villageMon village sous la Révolution
La Révolution n’eût pas le même retentissement à Paris et à Saint Martial d’Artenset, cet ouvrage en témoigne.

d'haiti en perigordD’Haïti en Périgord :

une intégration réussie en France raconte l’histoire d’un garçon vivant en Haïti, qui a 16 ans, entame une correspondance avec une jeune française inconnue… Au fil des années et des lettres, ils apprennent à se connaître par delà l’océan qui les sépare. Dix ans plus tard, Ronald laisse son pays natal pour épouser Christelle et s’installer en Périgord. Il cherche de nouvelles activités pour s’intégrer à la société française.

Lien Permanent pour cet article : http://www.saint-martial-dartenset.fr/?page_id=484

(1 commentaire)

    • teodori on 23/01/2016 at 21 h 44 min
    • Répondre

    Bonjour,

    je recommande fortement de faire un tour à la bibliothèque de Saint Martial : des trésors d’ouvrages s’y trouvent ! Des livres parfois rares et en tout cas très difficiles à trouver (même lorsque l’on sait quoi chercher !). Et toujours en très bon état !
    C’est simple, gratuit, rapide à emprunter et … si vous ne l’avez pas rendu dans les 2 mois, pas de problème …
    Vraiment pour tous les goûts.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.